Chez Cassandra

18 août 2010

De retour? Sûrement...

Voilà, ça fait un bon moment que je ne suis pas passée ici et j'en suis vraiment désolée...  J'ai eu les épreuves de première pour le bac en juin, en juillet j'ai vadrouillé un peu partout, plus le temps de dépoussiérer ce blog, du coups! Mais comme je l'avais déjà abordé dans un précédent message. J'ai déménagé. Je suis actuellement à Atlanta, aux USA pendant un an pour aller au lycée.  Comme, je ne passe qu'une année ici j'essaye d'en profiter pleinement, de plus je suis en famille d'accueil et j'essaye de passer plus de temps avec ma famille d'accueil que sur internet... De ce fait, je ne peux plus tenir mon blog.

 

Mais il se trouve qu'écrire des billets me manque, ainsi que partager ma passion avec vous et mes amis des forums que je fréquente. Je pense donc que je vais bientôt reprendre mon blog! Mais sûrement avec des nouveaux billets beaucoup moins fréquents! Et cela pour plusieurs raisons:
- Comme, je l'ai dit, je n'ai qu'un an ici, j'en profite à fond, Internet n'est donc pas une priorité pour moi.
- En quittant la France, je n'ai pas pu emporter un tas de livres (avec 23kg de bagages pour un an, j'ai juste pris mes recueils de poésie romantique dont je ne voulais pas me séparer...)
- Bien sûr ce n'est pas parce que je n'est pas mes livres que je ne vais plus lire, je vais acheter de nouveaux livres ici! Mais du coups ils seront en anglais donc je lirai sûrement moins vite! (Mais en tout cas j'ai déjà commencé une LAL de livres en anglais! Y a plus qu'à commencer les achats! xD)

 

En tout cas, j'ai recommencé à repasser sur vos blogs de temps en temps! Et je répondrai aussi bientôt à un tag d'Ankya!

 

Bye and See you soon!

Posté par KasuLivre à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 juin 2010

Bilan de Mai

Après un mois de Mai loin de mon ordinateur, je vais enfin pouvoir revenir petit à petit et reprendre mon blog mais même si je n'ai pas écrit de nouveau billet j'ai bien sûr continué à lire! J'ai lu au total 6 romans ce mois-ci et le tout équivaut à 2312 pages. Cela reste donc proche du chiffre d'avril ce qui m'a étonné étant donné le peu de temps que je pensais avoir consacré aux livres! Il faut croire que maintenant je ne me rends plus compte du faitque je lise autant...

 

Un petit aperçu des livres que j'ai lu en attendant les billets:

 

Le Rouge et le Noir de Stendhal: Ma grosse déception du mois... Je n'ai pas réussi a vraiment entrer dans l'histoire et je n'ai pas du tout apprécié le personnage principal. Dommage...

 

Macbeth de Shakespeare: Une relecture. Comme je suis allée voir la pièce au théâtre j'avais besoin de me la remettre en tête et bien sûr j'ai beaucoup apprécié même si ce n'est pas une de mes œuvres favorites de Shakespeare

 

L'étranger d'Albert Camus: Un livre vraiment sympa mais aussi dérangeant. Un bémol? On le finit en un rien de temps...

 

Le Pacte de Jodi Picoult: La merveille du mois! Un livre plus que touchant, une histoire vraiment prenante qui a réussi à me faire pleurer et sourire mais aussi vibrer et surtout espérer.

 

Frisson de Maggie Stiefvater: Une petite déception pour moi... J'ai trouvé que le livre n'était pas assez bien rythmé mais aussi qu'il y a trop de passages inutiles mais l'histoire reste très belle.

 

La Complainte de Maggie Stiefvater: Après avoir lu Frisson, ce livre a été une belle surprise! Le début de l'histoire est assez bancal mais très vite je me suis plongée dans l'histoire avec beaucoup de plaisir, ça fait du bien quelques fées dans ce monde où les vampires et loups garous ont toujours la première place!

livre31

Posté par KasuLivre à 14:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mai 2010

Bientôt de retour!

Bonjour, cela fait pas mal de temps que je n'ai pas mis les pieds ici, mais je ne pars pas pour autant!

En ce moment, j'ai un emploi du temps plutôt chargé. Je prépare un déménagement d'un an à l'étranger, j'ai eu des examens blancs, je dois réviser pour mes épreuves de bac, j'ai été (et suis encore) malade... Donc très peu de temps pour mon blog en ce moment.
Mais je continue bien sûr de lire et prépare de nouveaux billets sur les livres que j'ai lu ce mois-ci que je posterai dès que possible!

Alors, à bientôt!

Posté par KasuLivre à 23:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 mai 2010

Petit bilan du mois d'avril.

Mes lectures du mois: Durant ce mois j'ai lu au total 9 romans, soit 2615 pages.

adolescence4001On peut dire qu'à travers ces romans le thème principal du mois a été doute et adolescence avec Un endroit où se cacher, Bonjour Tristesse, 13 raisons, et l'Attrape-cœurs. Parmi mes lectures du mois, il n'y en a aucune qui m'a réellement déçue, je les ai toutes appréciées dont 3 plus particulièrement Le Père Goriot, l'Attrape-cœurs et Bonjour Tristesse de Françoise Sagan.

Et comme autres romans que je n'ai pas cité il y ravait aussi Captive de Carrie Jones, Grâce et Dénuement d'Alice Ferney, Hush, Hush de Becca Fitzpatrick et aussi La Fille de papier de Musso.

En résumé avril a été un très bon moi et j'espère faire d'autres belles découvertes pour Mai!

Cinéma: Niveau cinéma j'ai été un peu plus déçue par les 3 films que j'ai vu...

  • "Tout ce qui brille" a été de loin celui que j'ai préféré même si ce n'est pas un chef d'œuvre. Ce film est frais, il casse des préjugés et depuis que je l'ai vu la chanson de Véronique Sanson me trotte pas mal dans la tête pour me mettre de film_tout_ce_qui_brillebonne humeur! Mention spéciale à Audrey Lamy pour son rôle de Carole.
  • "Remember Me" par contre c'est pas trop ça. Les acteurs sont décevants, le film est plat. Les seuls moments intéressants sont ceux qui tournent autour de la sœur de Tyler. Quand à la fin certes elle est émouvante, mais surtout trop prévisible et pour moi elle sonne faux...
  • "Le Chasseur de primes". Celui-là je suis allé le voir un peu par hasard et je ne m'attendais pas à un film vraiment passionnant. Les comédies sentimentales de potache c'est pas trop mon truc, de plus on ne pouvait pas qualifier l'intrigue d'originale... Au moins les acteurs principaux, Jennifer Aniston et Gérard Butler savent jouer leurs rôles avec humour! En gros un simple moment de détente.

Autres films vus pour la première fois: Là c'était déjà plus intéressant notamment pare qu'on a eu le droit à la session Miyazaki d'Arte qui m'a fait découvrir un film de mon réalisateur préféré que je n'avais pas encore visionné (et puis j'ai aussi pu revoir "Le Château ambulant", un de mes trois films préférés et d'autres que j'adore).
jzmzrigx

  • "L'étrange Noël de M. Jack": Cela faisait super longtemps que je voulais voir ce film et enfin j'ai pu. Déjà ça fait plaisir de retrouver l'univers de Burton! (Même si le réalisateur est Henri Selick) Tout est génial dans ce film, l'ambiance, les personnages, les musiques... J'adore. Même si je dois dire que la distribution des cadeaux de noël m'a traumatisée! ;)
  • "Virgin Suicides": Je dois dire que ce film est assez spécial mais j'ai vraiment adoré! Il m'a donné envie de lire le livre que j'ai d'ailleurs acheté.
  • "Nausicäa de la Vallée du vent": Encore un film magnifique de Miyazaki! J'aime l'ambiance, les personnages, la musique (Joe Hisaichi est un virtuooose!!) mais surtout les messages que font passer les films de ce réalisateur hors norme. Ce film-ci n'est pas mon préféré, mais il reste un vrai régal, à voir!

Et maintenant, pour le prochain bilan, rendez-vous fin mai! :)

Posté par KasuLivre à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un endroit où se cacher, de Joyce Carol Oates

Dévastée par la mort de sa mère, disparue dans un accident de voiture dont elle s’estime responsable, Jenna, quinze ans, a tout à reconstruire. Elle essaie de sortir de l’état cotonneux qui est devenu son quotidien. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Crow, le garçon solaire qui va tout faire pour l’aider. Encore faut-il que l’adolescente blessée accepte la main tendue…

UnendroitousecacherGRAND

Mon avis: Le roman commence très bien. Aux côté de Jenna, l'héroïne de l'histoire, nous plongeons "dans le bleu", un monde onirique que la fille s'invente après avoir subit un accident ayant entrainé le décès de sa mère. "Dans le bleu" tout n'est que légèreté et cet espace où s'enferme la jeune fille est vraiment bien retranscrit de telle façon que quand nous quittons cet endroit, j'ai comme Jenna été frustrée. Du coups j'ai trouvé qu'après il ne se passait pas grand chose. La narration ralentit même si on reste dans une intrigue intéressante. Mais pas d'inquiétude, j'ai de nouveau était emballée un peu plus tard dans le roman qui se veut troublant puis simple et doux jusqu'à la fin.
Un endroit où se cacher n'a pas été aussi émouvant que je le pensais même si j'ai trouvé qu'il restait un livre très fort grâce à son héroïne qui sombre après la perte de sa mère, grâce à la plume envoûtante de l'auteure, grâce à tous les symboles que l'histoire contient... Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai vraiment l'impression qu'il manque un truc, LE truc qui m'aurait fait adhérer totalement à cette histoire... Dommage.

Posté par KasuLivre à 13:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Bonjour Tristesse, de Françoise Sagan

9782260017486

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n'ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d'une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare. C'était l'été 1954. On entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d'un " charmant petit monstre " qui allait faire scandale. la deuxième moitié du XXe siècle commençait. Elle serait à l'image de cette adolescente déchirée entre le remords et le culte du plaisir.

Mon avis: J'ai été envoûtée par ce roman dès la première page! Notamment grâce au style bien maîtrisé de l'auteure. Un style faussement simple qui touche tout de suite à l'essentiel. Avec Céline, on est bien loin de la niaiserie de pas mal d'héroïnes adolescentes... Et pourtant le personnage principal de ce roman en est bien une et elle a bien toute sa panoplie de doutes qui l'accompagne. Mais voilà dans Bonjour tristesse le tout sonne juste, le mal-être adolescent n'est pas exagéré même s'il est vrai que je suis tombée dans l'incompréhension de Céline à certains moments où ses doutes devenaient de plus en plus fréquents. Peut-être est-ce pour ça que je n'ai pas aimé ce personnage... Car non je ne l'ai pas aimé comme je n'ai pas aimé les autres personnages de ce roman. Leurs agissements faisaient que je n'arrivais pas à me rapprocher d'eux, pour moi ils appartenaient à un monde bien différent du miens que je refusais de pénétrer. Mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier cette histoire car le fait de me sentir extérieure à l'histoire, le recul m'a vraiment fait réfléchir et apprécier les évènements.
Enfin j'ai été conquise par le cadre, avec ce côté vacances, après-guerre, à quelque chose de particulier. Le livre m'a donné envie de m'intéresser à cette période car je pense que le livre m'aurait été encore plus agréable si j'avais eu des connaissances plus développées sur la vie à cette époque, j'aurais pu m'imprégner encore plus de l'ambiance.
Ce roman est un chef d'œuvre et je le conseille particulièrement!

Posté par KasuLivre à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 mai 2010

La Fille de papier, de Guillaume Musso

« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue  sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
— D’où sortez-vous ?
— Je suis tombée.
— Tombée d’où ?
— Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...

9782845634572

Mon avis: Je m'étais déjà laissée tenter par un livre de Musso il y a quelques années: Parce que je t'aime que j'avais énormément apprécié et c'est donc à travers ce livre-ci que j'ai eu envie de me relancer dans l'expérience "Musso".
J'avoue qu'au début il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer au style de l'auteur que j'ai au final beaucoup apprécié.
Cette histoire est d'abord intéressante du fait que à travers Tom on découvre un peu le monde d'un auteur et j'ai vraiment adoré ce côté de l'histoire. Mais avant Tom, il y a surtout Billie. Billie, mon personnage préféré, Billie qui m'a envoutée. Billie qui m'a d'abord conquise pour son caractère, son côté direct mais à la fin les raisons qui faisaient que je l'appréciais ne s'expliquaient plus. Je l'aimais un point c'est tout! De plus, le fait que, sortie de son roman, elle se permettait de donner des leçons à Tom était pour moi comme un symbole. Je percevais Billie comme l'allégorie de tous les personnages de romans que nous pouvons rencontrer au fil de nos lectures et qui nous donnent des leçons à travers les expériences qu'eux-même vivent et j'ai vraiment aimé cette caractéristique du roman.
Aussi, à côté de ces deux personnages principaux, on rencontre de nombreux autres personnages le temps de quelques pages. Ceux-ci sont plus ou moins attachants et certains sont même assez troublants. En seulement quelques lignes, on découvre de façon assez touchante leurs vies et on s'y attache. Dans ce livre il y a un grand nombre de personnages, mais aussi un grand nombre de lieux que j'ai aimé découvrir, mais aussi redécouvrir car certains lieux qui me tiennent vraiment à cœur font partis de l'action (quand retournerai-je habiter sur ma belle et romantique place d'Espagne?), cela m'a fait rêvé, cela m'a rendu nostalgique, et huuum... j'aime cette sensation de mélancolie! Un véritable plaisir!
Pour revenir dans le sujet, l'histoire avance de manière assez bien rythmée malgré quelques passages que j'ai trouvé trop "simple", pas assez "développés" mais ceux-ci ne sont pas fréquents. Alors maintenant je voudrais dire un grand bravo à Musso qui une fois encore m'a fait passé un excellent moment à travers ce roman qui  en plus nous offre une fin assez inattendue sur certains points...
Aujourd'hui j'ai bien envie de lire un autre de ses romans pour me faire une plus ample idée de cet auteur mais pour le moment, j'adore!

Posté par KasuLivre à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 avril 2010

Hush, Hush, de Becca Fitzpatrick

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père. Lors d'un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais Nora est perplexe. Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi est-il toujours sur sa route quand elle cherche à l'éviter ? Sans le savoir, Nora se retrouve au beau milieu d'un combat séculaire agitant des êtres dont elle ne soupçonnait même pas l'existence. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale.

hush_hush_cover


Mon avis: C'est à travers une belle écriture (bon pas exceptionnelle non plus!) que Becca Fitzpatrick nous livre l'histoire de la jeune Nora, une adolescente que j'ai tout de suite apprécié pour son côté caractériel, déterminé et effronté.
Au début j'avoue avoir été un peu perplexe... J'avais l'impression que tout était trop lent car on met vraiment beaucoup de temps à rentrer dans le vif du sujet mais d'un autre côté j"avais l'impression d'être plongée au cœur de l'intrigue dès les premières pages du roman. J'ai tout de suite était happée par l'ambiance avec tous ces mystères qui entouraient les personnages. L'histoire n'a vraiment pas perdu son temps pour me captiver, je me suis laissée emporter par cette intrigue sympa durant laquelle j'avais l'impression de mener une enquête (non, ce n'est pas un thriller mais bon...). A chaque page que je tournais je me demandais "Mais qui veut la peau de Nora à la fin?". Et trouver la réponse n'a pas été si facile (j'avoue être une mauvaise investigatrice! ;) ). En bon maître du jeu, Becca Fitzpatrick a su me tromper et certains mystères pouvaient en fait se révéler des évidences tandis que certains éléments paraissant anodins étaient au final de vrais casse-têtes.
En résumé, j'ai littéralement adoré cette histoire (bon je ne vais pas aller jusqu'au point de dire que c'est un coup de cœur mais ça s'en rapproche pas mal!). Je pense que beaucoup l'adoreront même si certains passages "mignons" pourraient parfois agacer les lecteurs adultes mais les adolescentes apprécieront et ça tombe bien car j'en suis une! Du coups je n'ai plus qu'une chose à dire: vivement la suite!

Posté par KasuLivre à 19:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Grâce et Dénuement, de Alice Ferney

«Non, se disaient maintenant les frères gitans, leurs vies n'étaient pas si misérables. Ils n'étaient pas les plus pauvres. Ils n'étaient pas des rampants sans feu ni lieu, puisqu'ils avaient des camions, des caravanes, et de belles femmes qui portaient de jeunes enfants. Que pouvait-on demander de plus à la vie ?» 

Sur un terrain vague subsiste un clan de Gitans indifférents à la société, à ses règles et à son confort. Leur existence est marquée par les naissances, les petites et les grandes fêtes. Un beau jour, une bibliothécaire déterminée et généreuse se met en tête de faire découvrir la magie de la lecture aux enfants. 

Se nouent alors des relations de complicité. Car ce que découvre cette étrangère, par-delà la misère et la brutalité, c'est une chaleur particulière, la tendresse, et cette beauté qu'ont les femmes dans le dévouement. Quelque chose d'impalpable qu'on nomme l'humanité.

9782290302750FS

Mon avis: Ce roman est vraiment très beau et très intéressant car il aborde un sujet d'actualité en le présentant de la manière la plus réaliste possible.

En effet dans son livre, nous voyons bien que l'auteure veut faire passer un message. Elle veut nous prouver que faire preuve d'ostracisme envers les gitans est une erreur et qu'ils ont besoin d'aide, qu'il faut permettre à leur enfant d'être scolarisés et intégrés. Et malgré le fait qu'Alice Ferney veut les présenter de manière positive, elle admet aussi des points négatifs tels la violence, les vols et ne les cache pas mais ne va pas non plus se permettre de les juger. Elles nous montrent que même si ces réalités peuvent exister, ces personnes sont aussi des humais et comme nous ils éprouvent des sentiments. De plus, s'il y a ici une critique, c'est bien vers les personnes favorisant le rejet des gitans qui sont critiquées.

Pour écrire son histoire, l'auteure s'appuie sur un style mélangeant des passages emplis de douceur à d'autres ayant un côté plus crû pour un rendu vraiment agréable et magnifique!

Enfin je ne pouvais pas finir mon billet sans aborder le personnage d'Esther. On pourrait à certains moments croire qu'elle est le personnage principal du roman mais je ne pense pas car l'histoire se déroule avant tout autour de la famille gitane mais la bibliothécaire reste tout de même selon moi un des personnages les plus forts de ce roman et aussi mon personnage favori pour sa douceur, mais avant tout pour son but. Et du coups, j'ai trouvé un peu dommage de ne pas plus la connaître et le fait qu'elle restait très vague sur sa propre histoire me frustrait un peu mais je dois avouer que ce mystère voulu par l'auteure est logique étant donné que c'est la vie de la communauté gitane qu'Alice Ferney cherche à retranscrire.

Au final j'ai vraiment apprécié cette histoire belle et originale même si au début, je m'emmêlais dans les noms des personnages et il y a eu certains passages que j'ai trouvé un peu lents et ennuyeux (mais heureusement ceux-ci se font rare!). En tout cas je conseille vraiment ce roman qui aborde la place des gitans dans la société actuelle et je suis d'ores et déjà prête pour me lancer avec plaisir dans un autre roman de cette femme fantastique qu'est Alice Ferney.

Posté par KasuLivre à 18:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 avril 2010

Le Père Goriot, de Balzac

9782218748158FS

Entre un pauvre père pris de passion pour ses filles, une femme du monde jetant ses derniers feux avant de quitter l'arène et un inquiétant prédateur, philosophe de l'obscur à ses heures, un jeune provincial apprend jusqu'au dégoût l'âpre chemin de la réussite. Car le parcours qui mène d'une sordide pension au Paris aristocratique passe par la pauvreté, l'ingratitude, le crime, la vanité et l'égoïsme. Est-ce donc cela la vie humaine, «un zoo d'où l'espoir a fui» ?

Mon avis: Il y a quelques temps je crois que j'aurais ri au nez de quiconque me dirait qu'un Balzac me plairait. Parce que, oui, avec ce qu'on m'en dit, j'avais mes à priori qui se sont confirmés au début du roman. Les descriptions des pensionnaires qui se suivent sur des pages et des pages ne donnent pas envie de continuer le livre et tout au long du roman d'autres passages trop "lents" m'ont marqués comme par exemple quand Vautrin nous sert une réplique de 8 pages, intéressante certes, mais bon j'ai parfois eu tendance à décrocher...
Mais passées ces premières pages de description, on commence à connaître les personnages et de ce fait dès le commencement j'ai aimé Goriot. J'ai éprouvé de la tristesse à cause du rejet et de l'humiliation que le vieil homme subit des autres pensionnaires. Puis petit à petit l'histoire s'est vraiment voulu entraînante! Étonnamment, je n'avais plus envie de lâcher mon livre! Je voulais toujours savoir ce qui allait arriver à madame chose ou vers qui X allait se tourner! Le tout est bien ficelé et Balzac réussit l'air de rien à capter l'attention du lecteur!
Par contre, à mesure que l'histoire avançait, j'ai commencé à moins apprécier Goriot qui devenait énervant avec son comportement gaga envers ses filles... Du côté des autres personnages Eugène m'a plu mais c'est pour les personnages féminins tels Mmes de Restaud, de Nucingen, de Beauséant ou encore Taillefer que j'ai eu un coup de cœur. J'aime la prestance et le côté romantique qui se dégage d'elles. Pour moi Balzac a un don pour créer ses personnages féminins! Et au final, moi qui partait défaitiste, m'attendant à une lecture plus que contraignante, j'en suis ressortie vraiment plus que satisfaite! Ce livre a été une belle découverte et je pense de ce fait me relancer dans un roman de balzac quand j'en aurai le temps!

Posté par KasuLivre à 15:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,